Cephalanthera longifolia

(Linné) K. Fritsch 1888

céphalanthère à longues feuilles

Saint-Dié-des-Vosges, 13 mai 2017

Description sommaire :
Plante élancée.
Feuilles longues, dressées et obliques, rigides.
Bractées très courtes, membraneuses.
Fleurs banc pur s’ouvrant assez largement.
Labelle taché de jaune.

Répartition en France : Cephalanthera longifolia est une espèce inégalement répandue en France, plus fréquente dans le sud, moins répandue au nord et dans l’ouest. Elle apprécie les forêts thermophiles, les lisières et talus sur des sols calcaires ou faiblement acides.

Protection nationale : non
Liste rouge nationale : LC (préoccupation mineure)
Protection en Lorraine : non
Liste rouge lorraine : LC (préoccupation mineure)

Floraison : Fin avril à fin mai.

Répartition dans les Vosges : la présence de Cephalanthera longifolia dans le secteur de Neufchâteau est connue depuis longtemps. Cependant, les stations devraient être visitées à nouveau afin de confirmer sa présence. L’espèce est également observée de manière régulière sur quelques stations situées sur la dolomie autour de Saint-Dié-des-Vosges.

L’espèce peut également se rencontrer dans la montagne vosgienne, et même à des altitudes relativement élevées. Sa présence est attestée à Saulxures-sur-Moselotte, dans la forêt du Bambois de Bamont.

Des prospections récentes ont permis de la découvrir également à Sapois et à Colroy-la-Grande. Il est tout à fait possible de la trouver ailleurs sur des talus ou des lisières chaudes des bords de route de certains cols du massif.

L’espèce est à rechercher sur les calcaires de la côte infraliasique, dans le secteur de Charmes, Mirecourt, Vittel…

Données anciennes : Mougeot (1836) la cite dans les bois, sur syénite au Ballon de Saint-Maurice, à Charmes et Portieux. Berher (1876) en donne une douzaine de stations. Ferry (1878) la cite « dans la forêt d’Ormont, versant méridional, au-dessus de la ferme dite du Bois-Basselin, sur le grès rouge dolomitique, sous les pins ».

En 2019, l’espèce serait présente sur huit communes.

Elle a été observée après 2000 à Colroy-la-Grande, Hurbache, Saint-Dié-des-Vosges, Sapois et Saulxures-sur-Moselotte.

Elle a été observée avant 2000 à Pargny-sous-Mureau, Rebeuville et Villouxel.

Quelques photos de l’espèce dans le département  :

Quelques photos de l’espèce ailleurs :