Florilège des "mauvaises herbes" qui n'en sont pas...

« Je suis de la mauvais herbe, brave gens, brave gens, c’est pas moi qu’on rumine et c’est pas moi qu’on met en gerbe » chantait le poète. Ce florilège est consacré aux plantes des friches, des lieux incultes, des bords de chemins, des fossés…, celles qu’on regarde peu, ou d’un mauvais œil avant de passer le sarcloir ou pire, le désherbant ! Certaines sont comestibles, d’autres passent inaperçues ou, au contraire, se montrent plus spectaculaires. Mais toutes méritent notre regard et vosges-nature souhaite, par cette page, leur un hommage digne de celui de Georges Brassens…