Gymnadenia conopsea

(Linné) R. Brown 1813

orchis moucheron

Le Tholy, 26 mai 2018

Description sommaire :
Plante élancée.
Feuilles linéaires, lancéolées et dressées.
Inflorescence cylindrique dense.
Fleurs petites, roses, parfumées.
Pétales latéraux horizontaux, labelle trilobé.
Eperon très long, très fin et arqué vers le bas.

Répartition en France : Gymandenia conopsea est une plante très répandue partout en France. Espèce qui s’accommode de tous les milieux, de secs à très humides, alcalins à légèrement acides mais en pleine lumière.

Protection nationale : non
Liste rouge nationale : LC (préoccupation mineure)
Protection en Lorraine :
non
Liste rouge lorraine : LC (préoccupation mineure)

Floraison : Mi-mai à mi-juillet.

Répartition dans les Vosges : l’espèce est bien représentée dans la partie ouest du département, autour de Neufchâteau, sur les côtes de Moselle et de Meuse. Elle est moins fréquente ailleurs et semble même quasi absente du Xaintois ou de la Vôge.

Sa présence sur le Massif vosgien est sporadique. Elle apparaît parfois sur des prairies de fauche plus ou moins humides. Sur les Hautes-Chaumes, elle est connue au sud du massif entre le Ballon de Servance et Le Thillot.

À noter que la variété densiflora est citée par Parent à dans la vallée de la Saônelle.

L’espèce est à rechercher à Moyemont et d’une manière plus générale sur le Plateau lorrain entre Charmes et Rambervillers. Elle est à retrouver également à La Bresse et à Champdray ainsi qu’à Gérardmer.

La variété densiflora est à rechercher sur des marais alcalins ou des zones de suintement.

Données anciennes : Mougeot (1836) cite l’espèce sur les grés vosgiens et le calcaire à Bruyères et à Épinal, Mirecourt et Neufchâteau. Ferry (1878) la cite à Saint-Dié, à Robache, Saint-Léonard, Senones.

En 2019, l’espèce serait présente sur 44 communes.

Elle a été observée après 2000 à Autigny-la-Tour, Bouxières-aux-Bois, Circourt-sur-Mouzon, Coussey, Crainvilliers, Domjulien, Estrennes, Grand, Greux, Hurbache, Jubainville, La Croix-aux-Mines, Le Thillot, Le Tholy, Liffol-le-Grand, Lironcourt, Martigny-les-Bains, Midrevaux, Mont-lès-Neufchâteau, Nonville, Pompierre, Rollainville, Rupt-sur-Moselle, Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Maurice-sur-Moselle, Soulosse-sous-Saint-Élophe, Villouxel et Vincey.

Elle a été observée avant 2000 à Attignéville, Autreville, Auzainvilliers, Bazoilles-sur-Meuse, Bouzemont, Certilleux, Champdray, La Bresse, Fontenoy-le-Château, Gircourt-lès-Viéville, Maxey-sur-Meuse, Moncel-sur-Vair, Nayemont-les-Fosses, Neufchâteau, Pargny-sous-Mureau et Racécourt.

Quelques photos de l’espèce dans le département  :

Quelques photos de l’espèce ailleurs :

Gymnadenia conopsea var. densiflora (Wahlenberg) Lindley 1835

La variété densiflora, au rang taxonomique discuté, se distingue du type par un port plus robuste et élancé, des feuilles plus larges et une inflorescence très dense (jusqu’à 200 fleurs). On la rencontre dans des milieux alcalins humides.