Hammarbya paludosa

(Linné) O. Kuntze 1891

malaxis des marais

Synonyme : Malaxis paludosa (L.) Swartz 1800

La Bresse, 17 août 2017

Description sommaire :
Plante très petite, entièrement verte.
Tige partant d’un pseudobulbe souvent visible.
Feuilles (2 ou 3) ovales portant parfois de minuscules bulbilles.
Inflorescence en épi cylindrique.
Fleurs très petites, vertes, dressées.
Labelle droit, aigu orienté vers le haut.

Répartition en France : Hammarbya paludosa est extrêmement rare et en voie de disparition. La plante, très discrète, pousse dans les tourbières acides, sur les sphaignes détrempées des bas-marais. Plante à éclipse qui peut disparaitre de longues années puis réapparaître.

Protection nationale : oui
Liste rouge nationale : EN (en danger)
Protection en Lorraine : oui
Liste rouge lorraine : CR (danger critique d’extinction)

Floraison : Mi-juillet à fin août.

Répartition dans les Vosges : l’espèce n’est aujourd’hui connue que sur deux sites : le premier, redécouvert en 2000 à La Bresse, le deuxième à Gérardmer mais qui reste à confirmer. Les populations ne cessent de diminuer en raison des exigences écologiques très strictes de l’espèce, qui supporte mal les moindres perturbations du milieu.

Les tourbières des Hautes-Vosges susceptibles d’accueillir l’espèce sont nombreuses, aussi l’espoir d’une nouvelle découverte reste entier…

Données anciennes : Mougeot (1836) la cite dans les tourbières, les prés fangeux, sur le granite, à Gérardmer et Liézey (découvert par Schultz). En 1876, Berher indique 9 stations aux environs de Gérardmer : « Marais tourbeux des terrains feldspathiques, parmi les Sphagnum – Rare – Environs de Gérardmer ». En 1965, Issler la signale encore en plusieurs endroits.

En 2019, l’espèce est présente sur deux communes à Gérardmer et à La Bresse.

Quelques photos de l’espèce dans le département  :