Himantoglossum hircinum

(Linné) Sprengel 1826

orchis bouc

SynonymeLoroglossum hircinum (L.) L. C. M. Richard 1817

Autigny-la-Tour, 9 mai 2014

Description sommaire :
Plante très robuste.
Feuilles grandes, ternes, flétries à la floraison.
Inflorescence dense et cylindrique.
Fleurs grandes à odeur désagréable.
Labelle trilobé à lobe médian très long, torsadé.

Répartition en France : Himmantoglossum hircinum est très commun partout en France (excepté dans le Finistère et en Corse) sur des milieux secs et ouverts à substrat calcaires : pelouses, friches, talus, lisières…

Protection nationale : non
Liste rouge nationale : LC (préoccupation mineure)
Protection en Lorraine :
non
Liste rouge lorraine : LC (préoccupation mineure)

Floraison : Mai à juin.

Répartition dans les Vosges : cette orchidée n’est connue que sur les zones calcaires où elle est clairement en expansion. Elle est très commune sur l’arc jurassique et elle gagne du terrain sur la côte infraliasique. Sur cette ligne de côte, toutes les observations sont postérieures à 2000 (points rouges). Elle est encore très peu présente sur la côte du Muschelkalk mais il y a fort à parier que des observations futures auront lieu dans ce secteur du département.

Cependant, sa progression vers l’est sera probablement contrariée par les affleurements gréseux du Trias.

L’espèce est à rechercher sur la côte du Muschelkalk entre Darney et Rambervillers où l’on devrait pouvoir y constater également sa progression vers l’est. Les talus routiers constituent un biotope favorable où il n’est pas rare de la trouver en grand nombre. Sa taille souvent importante permet de la repérer de loin.

Il faut aussi la rechercher dans le secteur de Saint-Dié-des-Vosges où la dolomie affleure, sa présence y est tout à fait possible…

Données anciennes : l’espèce est signalée par Mougeot (1836) à Charmes et Neufchâteau, sur le calcaire.

En 2019, l’espèce serait présente sur 57 communes.

Elle a été observée après 2000 à Attignéville, Autigny-la-Tour, Autreville, Avillers, Barville, Bettegney-Saint-Brice, Bouxières-aux-Bois, Bouzemont, Brantigny, Certilleux, Châtillon-sur-Saône, Circourt-sur-Mouzon, Contrexéville, Coussey, Crainvilliers, Dombrot-sur-Vair, Domjulien, Domrémy-la-Pucelle, Estrennes, Évaux-et-Ménil, Frebécourt, Frizon, Grand, Greux, Gugney-aux-Aulx, Isches, Jubainville, Lironcourt, Madegney, Martigny-les-Gerbonvaux, Maxey-sur-Meuse, Mazirot, Midrevaux, Moncel-sur-Vair, Neufchâteau, Nonville, Portieux, Rambervillers, Removille, Rollainville, Romont, Rouvres-la-Chétive, Soulosse-sous-Saint-Élophe, Thuillières, Ubexy, Vaubexy, Vaxoncourt, Velotte-et-Tatignécourt, Villouxel, Vincey et Vroville.

Elle a été observée avant 2000 à Clérey-la-Côte, Frebécourt, Liffol-le-Grand, Pargny-sous-Mureau, Rebeuville et Sionne.

Quelques photos de l’espèce dans le département  :

Quelques photos de l’espèce ailleurs :

Himantoglossum hircinum var. platyglossa Gallé 1900

La variété platyglossa, (Aceras hircinum var. platyglossa Gallé 1900) décrite par Emile Gallé, a été observée de très rares fois en Lorraine. Elle se caractérise par un labelle entier, atrophié et sans prolongement torsadé.

(Les photos de la galerie sont d’anciennes diapositives numérisées).