Geai des chênes

Garrulus glandarius

Les cris variés mais stridents et plutôt désagréables du geai des chênes ne passent pas inaperçus au sein de la forêt vosgienne où il est assez commun. Il n’est pas rare de l’observer également dans des paysages plus ouverts ou des jardins.

Le geai des chênes est le plus coloré des corvidés, essentiellement brun-beige avec une jolie tache bleu-ciel rayée de noir sur les ailes. Sa tête est ornée d’une belle moustache noire, son font est blanc rayé de noir et l’iris de ses yeux est blanc et bleu.

Friand de graines et de glands (d’où son nom), le geai constitue des réserves bien utiles pendant l’hiver, même s’il est fréquemment observé aux alentours  des mangeoires.

Quelques photos de l’oiseau  :