Rougegorge familier

Erithacus rubecula

Qui ne connaît pas ce petit passereau tout rond ? On le voit partout où il y a des arbres, dans les forêts bien sûr mais aussi les lisières, les jardins, les parcs…, et même en ville.

Son plumage est relativement terne, brunâtre au-dessous, gris à blanc sale en-dessous, ses ailes sont courtes, mais c’est surtout à son large plastron rouge-orangé qu’on reconnaît le rougegorge adulte. Chez les juvéniles, la gorge est plus terne, à peine teintée de roux.

Oiseau solitaire, le rougegorge est très territorial et il n’hésite pas à le montrer à ses congénères ou aux autres passereaux, notamment autour de la mangeoire en hiver.

Quelques photos de l’oiseau  :