Orchis purpurea

Hudson 1762

orchis pourpre

Vincey, 12 mai 2017

Description sommaire :
Plante très robuste et haute.
Feuilles vert brillant, non tachées.
Inflorescence en gros épis ovoïde à fleurs grandes.
Casque court, pourpre noirâtre.
Labelle trilobé, pendant, de forme variable, orné de papilles pourpres.
Lobe médian large divisé en deux lobules avec une dent au milieu.
Lobe latéraux souvent crénelés.

Répartition en France : Orchis purpurea est répandu et commun partout en France sauf en Bretagne. Il apprécie les pelouses, prairies, talus et sous-bois sur sols calcaires.

Protection nationale : non
Liste rouge nationale : LC (préoccupation mineure)
Protection en Lorraine : non
Liste rouge lorraine : LC (préoccupation mineure)

Floraison : Fin avril à mai.

Répartition dans les Vosges : Orchis purpurea est bien représenté dans toute la partie ouest du département, partout où le calcaire affleure. Cette espèce résiste bien quand les pelouses calcaires se ferment et on le retrouve dans les taillis et les bois clairs périphériques.

Sa découverte récente sur la dolomie à Saint-Dié-des-Vosges est une bonne nouvelle. Les sites susceptibles de l’accueillir dans ce secteur du département sont suffisants pour espérer de nouvelles découvertes dans les années à venir.

L’espèce est à rechercher à Contrexéville où Parent la cite. Elle est à rechercher sur toutes les lignes de côte, plus particulièrement sur celle du Muschelkalk. Elle pourrait également être plus présente dans le secteur de Saint-Dié-des-Vosges où elle n’a été observée qu’une seule fois.

Données anciennes : Mougeot (1836) cite l’espèce sous le nom d’Orchis fusca, sur les marnes rouges des bois de Ravenelle à Mirecourt mais aussi à Rambervillers et Châtel-sur-Moselle.

En 2019, l’espèce serait présente sur 57 communes.

Elle a été observée après 2000 à Ainvelle, Auzainvilliers, Bazoilles-et-Ménil, Belmont-sur-Vair, Bouières-aux-Bois, Bouzemont, Brantigny, Charmes, Châtillon-sur-Saône, Dombrot-sur-Vair, Domjulien, Domrémy-la-Pucelle, Estrennes, Frebécourt, Frizon, Gemmelaincourt, Greux, Lamarche, Landaville, Liffol-le-Grand, Lironcourt, Martigny-les-Bains, Martigny-les-Gerbonvaux, Mazirot, Moncel-sur-Vair, Nomexy, Nonville, Pallegney, Racécourt, Romont, Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Julien, Soulosse-sous-Saint-Élophe, Thuillières, Ubexy, Vaxoncourt, Velotte-et-Tatignécourt, Villouxel et Vincey.

Elle a été observée avant 2000 à Attignéville, Badménil-aux-Bois, Bocquegney, Certilleux, Circourt-sur-Mouzon, Clérey-la-Côte, Crainvilliers, Fréville, Jainvillotte, Jubainville, La Neuveville-sous-Châtenois, La Vacheresse-et-la-Rouillie, Maxey-sur-Meuse, Midrevaux, Mont-lès-Neufchâteau, Pompierre, Provenchères-lès-Darney et Sauville.

Quelques photos de l’espèce dans le département  :

Quelques photos de l’espèce ailleurs :